L'histoire de MJ Sport

Le nom de MJ Sport provient des initiales de ses deux fondateurs : Mariette Jans et Joseph Meylemans. 

Le début d'une entreprise familliale

Jojo Meylemans était dessinateur industriel à la Fabrique Nationale de profession. Passionné de sport et surtout de football, il occupait le poste de président du club de football de Juprelle et entrainait l’équipe des jeunes.

Ne trouvant aucun fournisseur en région liégeoise pour équiper les jeunes de son club de Juprelle, il a demandé à son épouse, couturière de formation, de lui fabriquer ce dont il avait besoin. Quelques années plus tard, en 1989, ils décidèrent de se lancer à temps plein dans la confection et la vente d’équipements sportifs. Ils ont ainsi fait la demande d’un registre de commerce et ont aménagé la cave de leur maison afin d’en faire un atelier de couture et un magasin pour recevoir leurs clients.

La notoriété de Jojo Meylemans dans le milieu du football a été un atout considérable, puisque la grande majorité des clubs de football liégeois ont fini par acheter leurs équipements chez MJ Sport. En parallèle, ils faisaient différents marchés, dont celui de la Batte, avec leur fils Frederic. 

En 1993, ils décident d’acheter le terrain en face de leur maison pour y construire un véritable magasin, avec pignon sur rue. En 1996, Frédéric, le fils ainé qui avait fait des études dans l’impression, a intégré ce magasin en étant responsable du secteur de l’impression textile. 

Plusieurs magasins de sport en région liégeoise au fil des années

Deuxième magasin à Seraing

En 2001, la famille Meylemans achète un nouveau magasin à Seraing, afin d’étendre leur zone de chalandise plus au sud. Avec ce nouveau magasin, l’entreprise s’est encore agrandie, à tel point qu’il a été demandé à Nike et Adidas (les deux plus gros fournisseurs) d’effectuer une étude de marché en vue d’ouvrir un autre magasin dans la région de Liège.

Le magasin n’existe plus à l’heure actuelle.

Troisième magasin à Waremme

C’est ainsi qu’en 2007, un troisième magasin a ouvert ses portes en plein centre-ville de Waremme, dont Christophe Meylemans est devenu le responsable. 

Le magasin de Waremme est toujours ouvert et il est maintenant tenu par Robin Mancini. 

Malgré sa plus petite taille, le magasin propose des articles de football, de running, de natation et de tennis. 

Quatrième magasin à Rocourt

Le grand projet de la famille Meylemans était d’avoir un magasin de plus de 1500m². Ils se sont donc mis en quête d’un terrain capable d’accueillir une telle superficie. Après beaucoup de rebondissements, ils ont finalement acheté le terrain Rue de l’Arbre Courte Joie 382 à Rocourt, dont l’inauguration a eu lieu le 19 mai 2012. 

Depuis plusieurs années, le magasin ne cesse de faire peau neuve, tant au niveau de l’agencement que la gamme de produits proposés. 

Second magasin à Seraing

En 2001, la famille Meylemans achète un nouveau magasin à Seraing, afin d'étendre leur zone de chalandise plus au sud. Avec ce nouveau magasin, l'entreprise s'est encore agrandie, à tel point qu'il a été demandé à Nike et Adidas (les deux plus gros fournisseurs) d'effectuer une étude de marché en vue d'ouvrir un autre magasin dans la région de Liège.

Le magasin n'existe plus à l'heure actuelle.

Troisèime magasin à Waremme

C'est ainsi qu'en 2007, un troisième magasin a ouvert ses portes en plein centre-ville de Waremme, dont Christophe Meylemans est devenu le responsable. 

Le magasin de Waremme est toujours ouvert et il est maintenant tenu par Robin Mancini. 

Malgré sa plus petite taille, le magasin propose des articles de football, de running, de natation et de tennis. 

Quatrième magasin à Rocourt

Le grand projet de la famille Meylemans était d'avoir un magasin de plus de 1500m². Ils se sont donc mis en quête d'un terrain capable d'accueillir une telle superficie. Après beaucoup de rebondissements, ils ont finalement acheté le terrain Rue de l'Arbre Courte Joie 382 à Rocourt, dont l'inauguration a eu lieu le 19 mai 2012. 

Depuis plusieurs années, le magasin ne cesse de faire peau neuve, tant au niveau de l'agencement que la gamme de produits proposés.